Suivez-nous sur Facebook

Ville de Bédarieux

LA MEDIATHEQUE MAX ROUQUETTE DE BEDARIEUX

 

 

Bienvenue sur notre portail internet. Il est à votre disposition pour réserver les documents en ligne, se tenir au courant des nouveautés, des animations prévues et avoir accès à votre compte lecteur où que vous soyez.

Vous n'avez pas reçu votre code d'accès au portail?
Vous avez une question? 

Contactez nous au 04 67 95 99 70.

Vous pouvez aussi nous suivre sur Facebook   

CONTE EN MUSIQUE

L’ATELIER CONTE

« LE CRI DES MYTHES »

PROPOSE SON SPECTACLE DE CONTES


MERCREDI  7 DECEMBRE

à 14h30

Dès 6 ans

RENCONTRE avec les éditions Amaterra

VENDREDI 9 DECEMBRE

10H-12H Matinée-découverte Présentation de la ligne éditoriale 16H30-18H Dédicace de l’auteur Isabelle Wlodarczyk à la librairie « la joie de connaître »

LE PROGRAMME

LE PROGRAMME

LE PROGRAMME

LES JEUX COOPERATIFS

A la médiathèque

Proposés par la maison jaune

De 14h30 à 17h30

 

Samedi 24 septembre

Mercredi 5 octobre

Samedi 22 octobre

Mercredi 9 novembre

Samedi 19 novenbre

Samedi 17 décembre

 

 

Lire confortablement ...

RACONTINES

0 - 3 ans « les livres, c’est bon pour les bébés »

 

Venez découvrir des histoires lues ou contées, des jeux de doigts, des comptines, de la musique…proposés par une bibliothécaire.

 

Lors de ces rencontres, tous les sens des plus petits  mais aussi des adultes, sont en éveil ; profitez d’un moment privilégié avec votre enfant.

Rendez-vous à 10h à la médiathèque.

OUVERTURE AU PUBLIC

MARDI 14h-18h

MERCREDI  10h-12h30 // 14h-18h

VENDREDI 14h-18h

SAMEDI  10h-12h30 // 14h-18h

NOS COUPS DE COEUR

Bruxelles

par Boulevard des Airs
<iframe src='http://www.gamannecy.com/upload/htmls/0888750941824.html'width='100%'height='360px'frameborder='0'></iframe><p>Comme pour les autres disques, le travail est collectif et la création partagée. Sylvain écrit, la paire Dasque (Florent et Jean-Noël) compose avec l'aide de Manu (trompette) et Jérémy (clavier). L'arrivée de Mélissa à la place de Kevin, (parti visiter le monde) apporte une voix féminine et un nouveau panel d'émotions. Production, réalisation, prise de son, tout est fait dans leur propre studio. Du début à la fin, ils sont les seuls maîtres à bord et c'est sûrement pour cela que cette musique leur ressemble vraiment. Une fois le disque en boîte, direction la Belgique dans le mythique studio ICP pour que Erwin Autrique (Benjamin Biolay, Cali, Keren Ann, Alain Souchon etc.) réalise le mixage et mastering de ce troisième album. La chanson française "cuivrée" cohabite avec la fierté du flamenco, l'énergie des guitares saturées, l'efficacité des claviers et des machines. On retrouve des invités croisés sur la route et qui ont été marqués par l'univers des BDA. Pulpul le chanteur de SKA-P et son engagement de toujours sur le titre Quiero sonar et ZAZ pose habilement sa voix sur Demain de bon matin.</p>

Coeur de pierre

par Gauthier, Séverine
Le jour où la petite fille au coeur d'artichaut rencontre le garçon au coeur de pierre, elle tombe éperdument amoureuse de lui. Dès lors, elle lui offre chaque jour une feuille de son coeur que chaque jour celui-ci rejette plus méchamment. Le coeur de la petite fille se rétrécit et bientôt elle perd sa joie de vivre. Visiblement, le garçon au coeur de pierre ne semble pas du tout prêt à se laisser aimer...

Continuer

par Mauvignier, Laurent
Sibylle, à qui la jeunesse promettait un avenir brillant, a vu sa vie se défaire sous ses yeux. Comment en est-elle arrivée là ? Comment a-t-elle pu laisser passer sa vie sans elle ? Si elle pense avoir tout raté jusqu'à aujourd'hui, elle est décidée à empêcher son fils, Samuel, de sombrer sans rien tenter. Elle a ce projet fou de partir plusieurs mois avec lui à cheval dans les montagnes du Kirghizistan, afin de sauver ce fils qu'elle perd chaque jour davantage, et pour retrouver, peut-être, le fil de sa propre histoire.

Ecoutez nos défaites

par Gaudé, Laurent
Un agent des services de renseignements français gagné par une grande lassitude est chargé de retrouver à Beyrouth un ancien membre des commandos d'élite américains soupçonné de divers trafics. Il croise le chemin d'une archéologue irakienne qui tente de sauver les trésors des musées des villes bombardées. Les lointaines épopées de héros du passé scandent leurs parcours – le général Grant écrasant les Confédérés, Hannibal marchant sur Rome, Hailé Sélassié se dressant contre l'envahisseur fasciste... Un roman inquiet et mélancolique qui constate l'inanité de toute conquête et proclame que seules l'humanité et la beauté valent la peine qu'on meure pour elles.

Et la vie nous emportera

par Treuer, David
« Un roman admirable et déchirant, subtil et envoüûtant, où s'entrelacent les destins tragiques d'une famille et de toute une communauté. » TONI MORRISON prix Nobel de littérature Aoüût 1942. Avant de s'engager dans l'armée de l'air, Frankie Washburn rend une dernière visite à ses parents dans leur résidence d'été du Minnesota. Il y retrouve Félix, le vieil Indien en charge du domaine, dont il est plus proche qu'il ne l'est de son propre père. Mais aussi Billy, un jeune métis avec qui il a grandi et auquel l'unissent des sentiments très forts. Ce jour-là, au cours d'une battue pour retrouver un prisonnier de guerre allemand échappé du camp voisin, les trois hommes se retrouvent mêlés à un tragique accident dont ils tairont à jamais circonstances. Ce drame va bouleverser le destin des Washburn et de leurs proches, à l'image du conflit qui ravage le monde. Un roman d'une puissance magnétique, aussi tendre que dévastateur, qui explore avec une infinie beauté les recoins les plus sombres de l'âme humaine.

Fils du feu

par Boley, Guy
Nés sous les feux de la forge où s'attèle leur père, ils étaient Fils du feu, donc fils de roi, destinés à briller. Mais l'un des deux frères décède précocement et laisse derrière lui des parents endeuillés et un frère orphelin. Face à la peine, chacun s'invente sa parade : si le père s'efface dans les vagues de l'ivresse, la mère choisit de faire comme si rien ne s'était passé. Une fois devenu adulte et peintre confirmé, le narrateur, fils du feu survivant, retrouvera la paix dans les tableaux qu'il crée et raconte à présent. Dans une langue splendide Guy Boley déroule la fresque de cette vie supportée par des fictions de joie et bercée par les mots. Il signe ainsi un premier roman stupéfiant de talent et de justesse qui ne cède aucune place à la tristesse.

L'adoption : L'adoption

par Monin, Arno
Lorsque Qinaya, une orpheline péruvienne de 4 ans, est adoptée par une famille française, c'est la vie de tous qui est chamboulée. Les parents essaient de lui faire oublier le drame qu'elle a vécu, Lynette se découvre un caractère de mamie gâteau et les amis du couple apprivoisent doucement cette petite qui s'adapte à sa nouvelle vie. Mais pour Gabriel, ce sera bien plus compliqué : il lui faudra apprendre à devenir grand-père, lui qui n'a jamais pris le temps d'être père. Des premiers contacts distants aux moments partagés, Gabriel et Qinaya vont peu à peu nouer des liens que même le vieux bourru était loin d'imaginer.

L'Arbragan

par Goldstyn, Jacques
Quand on est un petit garçon pas comme les autres et que cette différence ne nous embête pas, on peut très bien se lier d'amitié avec un arbre et l'appeler Bertolt. Il est un chêne très vieux et son immense feuillage est non seulement une cachette mais aussi une maison, un labyrinthe ou une forteresse. Un jour, un nouveau printemps arrive et Bertolt meurt. Quand un chat ou un oiseau décèdent, on sait quoi faire, mais pour un arbre, on fait quoi ?

L'insouciance

par Tuil, Karine
En 2009, de retour d'Afghanistan où il a perdu plusieurs de ses hommes au cours d'une embuscade tendue par les talibans, le lieutenant Romain Roller souffre d'un syndrome de stress post-traumatique. Durant le sas de fin de mission qui a lieu sur l'île chypriote de Paphos, il a une liaison passionnée avec une jeune journaliste et romancière, Marion Decker. Il revoit également Osman Diboula, un ancien éducateur social, fils d'immigrés ivoiriens, qu'il a connu pendant son enfance à Clichy-sous-Bois, et devenu au lendemain des émeutes de 2005 une personnalité montante de la vie politique française. Le retour en France de Roller auprès de sa femme et de son fils se passe mal. Seule sa liaison avec Marion Decker parvient à le sortir de sa torpeur, jusqu'à ce qu'il apprenne qu'elle est mariée à l'un des plus grands chefs d'entreprise français, le flamboyant François Vély, fils d'un ancien ministre juif ayant participé à la résistance dans le maquis de l'Yonne. Grand patron de presse, François Vély est un homme d'influence. Mais à la veille d'une importante fusion avec une société américaine, il pose pour un magazine sur une oeuvre d'art représentant une femme noire et il est accusé de racisme. Son empire est ébranlé par ce scandale, qui inonde les réseaux sociaux. Osman Diboula va prendre sa défense, bien qu'il soit lui-même récemment tombé en disgrâce aux yeux du Président de la république, qui l'a écarté brutalement de ses proches conseillers. Le destin de ces trois hommes se trouve alors inextricablement lié… Roman sur l'épreuve et les pièges de l'assignation identitaire, L'insouciance est également une réflexion sur la guerre politique, sociale, et les possibilités de la reconstruction. Ce récit puissant, remarquablement construit, aborde les questions d'actualité les plus brüûlantes (racisme anti-noir, campagne de calomnie sur le net, terrorisme religieux) avec beaucoup d'intelligence et d'originalité. Les personnages se retrouvent confrontés à des passions ou des difficultés qui menacent de les emporter et traduisent ce sentiment d'insécurité qui marque désormais la fin d'une certaine insouciance dans notre pays.

La ligue des voleurs

par Mazaurette, Maïa
A l'école de la Guilde des voleurs, pas de grammaire, ni de mathématiques. A la place, cours de tir, maniement des munitions, étude de la cryptographie et infiltration. Objectif : devenir le meilleur braqueur de la promotion. Pour Clémence, ça ne devrait pas poser de problème. Fille de deux fameux bandits de la Guilde, elle a le talent de son père et la classe de sa mère. Sauf que Clémence a un secret : elle préfère largement étudier la biologie à la bibliothèque plutôt que de braquer des banques avec style. Mais lorsqu'on fait partie de la Guilde, on se doit de respecter certaines règles : pas de contact avec le monde normal, pas d'amis en dehors de la communauté, c'est un engagement total qui est pris très au sérieux. Pour Clémence, c'est le début d'un dilemme. Comment ne plus vivre dans l'illégalité et ne pas décevoir ses parents pour qui la réussite rime avec dynamite ?

Le cahier détox des paresseuses

par Berger, Sioux
Vous avez un peu abusé des chouquettes, vous avez bouclé la saison 8 de Desperate Housewives en un week-end et vous vous êtes consolée en reprenant trois fois des frites ? Résultat, vous vous sentez encrassée comme une vieille chaudière. Pas de panique ! Il est encore temps de sauver votre capital jeunesse, de récupérer la forme et de nettoyer tout ça ! Vous trouverez dans ce cahier un programme en 28 jours comportant : des recettes top détox et leur liste de courses pour éviter la prise de tête des exercices de gym et de respiration pour relancer la machine et vous réconcilier avec votre corps des tas d'idées qui donnent envie de les prendre enfin, ces bonnes résolutions des explications précises sur chaque produit utilisé de très nombreux conseils pour détoxifier votre environnement et sautiller de bien-être ! Et dans ce guide, 16 pages de bonus avec des conseils ciblés, des recettes homemade et des astuces au quotidien pour purifier votre petit corps encore plus en profondeur.

Légende

par Prudhomme, Sylvain
La Crau, désert de pierres aux portes d'Arles. Pays ras, pays nu, abandonné au mistral et aux brebis. C'est là que vivent Nel et Matt, l'un, fils et petit-fils de bergers, aujourd'hui photographe, l'autre, constructeur de toilettes sèches publiques, réalisateur à ses heures perdues. Entre eux une amitié forte, belle. Jusqu'au jour où, travaillant à un nouveau film, Matt s'intéresse à la vie de deux cousins de Nel aujourd'hui disparus. Deux frères maudits, qui ont traversé comme des comètes ces mêmes paysages, se consumant à toute allure, en pleines années 1980. Allers-retours à Madagascar, adolescence sans parents, fêtes, violence, liberté, insouciance : la trajectoire des deux frères, aussi brève qu'intense, se recompose peu à peu. Echos et correspondances se tissent entre passé et présent, renvoyant Matt et Nel à leurs propres choix, nous interrogeant, à notre tour, sur notre place dans le monde.

Les beaux étés (1) : Cap au Sud !

par Zidrou
Cette série ne contient ni bagarres sanguinolentes ni complots internationaux. Elle parle de la vie, la vraie. La vie - jolie - de gens qui, l'année durant travaillent dur pour se payer des vacances d'été. Avec la famille Faldérault, direction les vacances !

Les beaux étés (2) : La calanque

par Zidrou

Macaroni !

par Campi, Thomas
à travers le récit d'un grand-père à son petit-fils : l'histoire de l'immigration économique au XXe siècle. « Le vieux chiant », c'est comme ça que Roméo appelle son grand-père. Alors, quand il apprend qu'il va devoir passer quelques jours avec lui à Charleroi... c'est une certaine idée de l'enfer pour le gamin de 11 ans. Cette semaine sera pourtant l'occasion de lever le silence qui pèse sur des hommes de trois générations. Un récit humain et touchant qui nous parle de l'immigration italienne, du travail des mineurs et du difficile accouchement de la parole quand, une vie durant, on a été habitué à se taire.

Petit pays

par Faye, Gaël
En 1992, Gabriel, dix ans, vit au Burundi avec son père français, sa mère rwandaise et sa petite soeur, Ana, dans un confortable quartier d'expatriés. Gabriel passe le plus clair de son temps avec ses copains, une joyeuse bande occupée à faire les quatre cents coups. Un quotidien paisible, une enfance douce qui vont se disloquer en même temps que ce petit pays d'Afrique brutalement malmené par l'Histoire. Gabriel voit avec inquiétude ses parents se séparer, puis la guerre civile se profiler, suivie du drame rwandais. Le quartier est bouleversé. Par vagues successives, la violence l'envahit, l'imprègne, et tout bascule. Gabriel se croyait un enfant, il va se découvrir métis, Tutsi, Français... Nourri d'un drame que l'auteur connaît bien, un premier roman d'une ampleur exceptionnelle, parcouru d'ombres et de lumière, de tragique et d'humour, de personnages qui, tous à leur manière, tentent désespérément de survivre à la tragédie.

Poils, plumes et mots

par Arraga de Malherbe, Virginia
Chaque page est une devinette, un jeu de cache-cache entre une expression en rapport avec un animal et l'image de cet animal. Par exemple : Il est malin comme un… singe, Il est doux comme un… agneau. à gauche, le texte, à droite, l'animal caché par une page avec découpe. Cette page découpée représente l'habitat de l'animal et laisse apparaître une forme non identifiable. C'est seulement en tournant cette page que l'enfant découvre l'animal. Pour finir, un paon fait la roue. L’enfant soulève ses plumes et découvre de nombreux animaux et les mots qui les caractérisent.

Psycho Tropical Berlin

par Femme, La

Repose-toi sur moi

par Joncour, Serge
Aurore est une styliste reconnue et Ludovic un agriculteur reconverti dans le recouvrement de dettes. Ils n'ont rien en commun si ce n'est un curieux problème : des corbeaux ont élu domicile dans la cour de leur immeuble parisien. Elle en a une peur bleue, alors que son inflammable voisin saurait, lui, comment s'en débarrasser. Pour cette jeune femme, qui tout à la fois l'intimide et le rebute, il va les tuer. Ce premier pas les conduira sur un chemin périlleux qui, de la complicité à l'égarement amoureux, les éloignera peu à peu de leur raisonnable quotidien.Dans ce grand roman de l'amour et du désordre, Serge Joncour porte loin son regard : en faisant entrer en collision le monde contemporain et l'univers intime, il met en scène nos aspirations contraires, la ville et la campagne, la solidarité et l'égoïsme, dans un contexte de dérèglement général de la société où, finalement, aimer semble être la dernière façon de résister.

Robe de marié

par Lemaitre, Pierre

Terre de mon poème

par Yelli Yelli
<iframe src='http://www.gamannecy.com/upload/htmls/3521383435489.html'width='100%'height='360px'frameborder='0'></iframe><p>Petite, sa mère lui faisait écouter les airs traditionnels kabyles. La fillette avait beau ne pas en comprendre les paroles, les chansons l'entrainaient, mystérieuses, déployant sous les mélodies leurs rythmes et dans ces rythmes l'émotion d'un peuple d'âmes et de corps. Les années passèrent ; l'enfant devint adolescente, l'adolescente adulte, l'adulte la chanteuse folk, brute et sensible, généreuse et espiègle, que nous connaissons sous le nom de Milkymee. A la rencontre de Piers Faccini, le trésor secret des airs enfouis depuis l'enfance est remonté soudain à la surface avec une voix chaude et sauvage, kabyle, folk. Yelli Yelli est redevenue celle que son grand-père appelait, en kabyle, "la fillette" : Yelli Yelli.</p>

Tropique de la violence : roman

par Appanah, Nathacha
Il y a une immigration constante et tragique dont la presse française ne parle pas. Elle se déroule dans un coin de France oublié de tous, cette ancienne île aux parfums devenue peu à peu un lieu cauchemardesque : Mayotte. C'est là que Nathacha Appanah situe son roman : l'histoire de Moïse, enfant de migrant rejeté par sa mère parce que ses yeux vairons sont signe de malheur. Recueilli et élevé avec amour par Marie, une infirmière, Moïse se révolte quand il apprend la vérité sur ses origines et décroche de l'école. A la mort brutale de Marie, il tombe sous la coupe de Bruce et de sa bande de voyous, issus du ghetto de Mayotte. Il a 15 ans, se drogue, vole et se bat. Humilié, violé par Bruce, il le tue. Pour échapper à la vengeance des amis de Bruce, Moïse se jette dans l'océan au cours de son transfert au tribunal. Ce beau roman à l'écriture sensuelle et limpide est une polyphonie narrative parfaitement maîtrisée, qui donne voix aux différents protagonistes, qu'ils soient morts ou vivants. C'est aussi un réquisitoire contre la misère, un appel au secours pour cette île coincée entre pression migratoire et montée infernale de la violence.

Vous n'aurez pas ma haine

par Leiris, Antoine
Antoine Leiris a perdu sa femme, Hélène Muyal-Leiris, le 13 novembre dernier assassinée au Bataclan. Alors que le pays était endeuillé, à la recherche de mots pour dire l'horreur, il publiait sur les réseaux sociaux une lettre destinée aux terroristes intitulée Vous n'aurez pas ma haine. Dans celle-ci, il promettait à ces « âmes mortes » de ne pas leur accorder sa haine ni celle de leur fils de dix-sept mois, Melvil. Son message fait le tour du monde.    Accablé par la perte, Antoine Leiris, journaliste de 34 ans, n'a qu'une arme : sa plume. L'horreur, le manque et le deuil ont bouleversé sa vie. Mais, à l'image de la lueur d'espoir et de douceur que fut sa lettre, il nous dit que malgré tout, la vie doit continuer. C'est ce quotidien, meurtri mais tendre, entre un père et son fils, qu'il nous offre dans ce témoignage poignant.

Yéti

par Dautremer, Rebecca
Une invitation au voyage et à l'aventure signée Taï-Marc Le Thanh et portée par les sublimes illustrations de Rébecca Dautremer. Une jeune fille rêve de partir à la recherche du yéti. Elle prépare son expédition et part pour l'autre bout du monde. Mais en fait, elle ignore que ce yéti est avec elle depuis le début, sans qu'elle le voie...